Numero d'appel

05 47 74 54 30

Rachat de crédit » Courtier de banque

Courtier de banque

Demande de rachat de crédit en ligne

Nom

Télephone

E-mail

Code postal

Ville

IOB : une profession à part entière

Au cours de certaines opérations financières (comme le rachat de crédit par exemple), il arrive que l’intervention d’un intermédiaire d’opération bancaire (IOB) soit requise. Les IOB, ce sont souvent des acteurs fondamentaux dans la réalisation de tractations financières délicates. Leur statut, ainsi que leur profession sont rigoureusement réglementés. L’AFIB (Association Française des Intermédiaires Bancaires) a été créée en 1997 par les IOB afin de promouvoir leur métier. Cela étant, quelles sont concrètement les attributions de l’IOB ? Quelles sont ses obligations ?



Attributions de l’Intermédiaire d’Opérations Bancaires

L’Intermédiaire d’Opérations Bancaires (IOB) a pour mission de conseiller une personne (le client) dans le cadre d’une opération financière précise. Concrètement, l’IOB se charge d’effectuer toutes les démarches pour son client afin de mener à son terme ladite opération. Il est tenu à la plus grande discrétion dans le cadre de chaque contrat. En particulier, il n’a pas à juger ni à commenter la situation financière de son client. La fonction d’IOB se rapproche de celle de courtier de bourse ou d’assurance, selon certaines définitions. A noter qu’il agit en vertu d’un mandat délivré par un ou plusieurs établissements financiers, mandat qui précise la nature tout comme les conditions des opérations que l’IOB peut effectuer.



En pratique, comment cela se passe ?

A la demande du client, l’IOB analyse le dossier de celui-ci. Il effectue les recoupements afin de réaliser le rachat de crédit, par exemple. Il en informe le client, mais ce dernier ne fournit aucune pièce originale à cette étape de la tractation. C’est l’IOB qui va ensuite présenter le dossier aux établissements financiers, en défendant au mieux les intérêts du client. Chacun sait que le rachat de crédit est une opération financière délicate, nécessitant une expertise particulière. Etant spécialiste en la matière, l’IOB est la personne la mieux qualifiée pour mener à bien cette négociation.



La réglementation de la profession d’IOB

N’est pas IOB qui le souhaite. La profession est rigoureusement régie, en France, par le Code Monétaire et Financier. Il ne peut percevoir d’argent de la part du client pour qui il réalise le dossier à présenter auprès des banques. Il n’a pas non plus le droit d’effectuer du démarchage à domicile. Par ailleurs, l’Intermédiaire d’Opérations Bancaires ne peut obliger le client à accepter le dossier qu’il a élaboré. En tout état de cause, le client est libre de trancher s’il va conclure ou non son opération financière (rachat de crédit, par exemple). En aucun cas, l’IOB ne peut réclamer à son client une rémunération. Etant régulièrement mandaté par des établissements bancaires pour un type d’opérations spécifiques, l’IOB percevra de la part de ceux-ci une commission, proportionnelle au montant du prêt réalisé.